news

news /  

Un équipe multidisciplinaire pour une approche urologique et radiologique de qualité. SIPC

Le groupe de la section robotique de l’association européenne d’urologie sort un article dont le Dr Charles-Henry Rochat du SIPC est co-auteur:
Best practices in robotic-assisted fistula repair

 

Article: European UrologyBest practices in robotic-assisted fistula repair

Voici le premier de notre série de vidéos sur notre pratique au SIPC: La biopsie sous guidage IRM. Quand choisir cette méthode et comment la pratiquer ? Les Drs Regusci et Martins-Favre nous font suivre le parcours du patient au SIPC.

Dr. Georges-A. de Boccard, co-fondateur du SIPC est un pionier en micro-chirurgie assistée par robot. Il a présenté son expérience au 8ème symposium de la Robotic Assisted Microsurgical & Endoscopic Society (RAMSES)

ici avec:

Yelena Akelina, DVM, MS est une scientifique dans la recherche et Directrice/instructrice au Clinical Microsurgery at the Microsurgery Research and Training lab at the Department of Orthopaedic Surgery, Columbia University.

and

Dr. Sijo Parekattil est diplômé en urologie, Co-Directeur de la clinique PUR au South Lake Hospital, Clermont, FL. Il est un des membres fondateurs du Robotic Assisted Microsurgical & Endoscopic Society (RAMSES)

Abstract

Since the early days of the twentieth century, vasectomy gained attention with its eugenic and therapeutic applications. Soon it was adopted for purely contraceptive purpose in many European countries. Today, vasectomy is widely used as a contraceptive tool, and it is estimated that about 50 million men have relied on vasectomy for family planning. Above all, in the United States, vasectomy is chosen as contraceptive method by nearly 11% of married couples. With the success of vasectomy, the number of patient seeking for a repair grows parallel.

See more

Seconde Vidéo de notre série: La Biopsie de Fusion. Qu'est ce qui a changé avec la résonance magnétique. Explication de la pratique en deux phases: Imagerie et Ponction

Suite de notre série: La thérapie focale. contrairement à la thérapie radicale, consiste à traiter localement les zones lésées par le cancer de la prostate.

Nous continuons notre série avec la résonance magnétique et son utilisation pour les traitements du cancer de la prostate

Nous terminons notre série avec une évocation de l'aspect multidisciplinaire que nous adoptons ici au SIPC.

Visionner le film ci dessous

 

Risk of biochemical recurrence based on extent and location of positive surgical margins after robot-assisted laparoscopic radical prostatectomy

Background

There are no published studies on the simultaneous effect of extent and location of positive surgical margins (PSMs) on biochemical recurrence (BCR) after robot-assisted laparoscopic prostatectomy (RALP). The aim was to report the incidence, extent, and location of PSMs over the inclusion period as well as the rates of BCR and cancer-related mortality, and determine if BCR is associated with PSM extent and/or location.

Methods

Retrospective review of 530 consecutive patients who underwent RALP between 2003 and 2012. Kaplan-Meier (KM) survival analyses and Cox regressions were performed to determine variables associated with BCR.

Results

For the 530 operated patients, evaluated at a median of 92 months (IQR, 87–99), PSMs were observed in 156 (29%), of which 24% were focal. Out of 172 PSMs, 126 (73%) were focal and 46 (27%) were extensive. The KM survival using BCR as endpoint was 0.81 (CI, 0.78–0.85) at 5 years and was 0.67 (CI, 0.61–0.72) at 10 years; and using cancer-related mortality as endpoint was 0.99 (CI, 0.99–1.00) at 5 years and 0.95 (CI, 0.92–0.98) at 10 years. Multi-variable analysis revealed the strongest predictors of BCR to be Gleason score ≥ 8 (HR = 7.97; CI, 4.38–14.51) and 4 + 3 (HR = 3.88; CI, 2.12–7.07), lymph nodes invasion (HR = 3.42; CI, 1.70–6.91), pT stage 3b or 4 (HR = 3.07; CI, 1.93–4.90), and extensive apical PSMs (HR = 2.62; CI, 1.40–4.90) but not focal apical PSMs (HR = 0.86; CI, 0.49–1.50; p = 0.586).

Conclusion

Extensive apical PSMs significantly increased the risk of BCR, independently from pT stage, Gleason score and lymph nodes invasion, while focal apical PSMs had no significant effect on BCR.

Article complet ici

Ou en pdf:

Article BMC Cancer

Programme du symposium Uroradiologie

Cancer de la prostate à risque faible ou intermédiaire, Surveillance active ou thérapie focale ?

Jeudi 4 octobre 2018 de 18h00 à 20h30
Hôtel Métropole - Quai du Général-Guisan - 1204 Genève

 

18h00 Introduction : Cancer de la prostate localisé : pourquoi une plateforme uroradiologique est indispensable ? - Dr S. Regusci et Dr M. Martins-Favre

18h20 IRM et surveillance active – Pr P. Puech

18h40 Etude PROMIS : biopsie ciblée et IRM – Dr M. Valerio

19h00 Expérience Uronav Besançon – développement d’un colloque commun par vidéoconférence - Dr P. C. Henry

19h20 UROIMAGE : Plateforme multidisciplinaire, notre approche - Dr S. Regusci et Dr M. Martins-Favre

19h30 Table ronde : diagnostic et biopsies 19h40 Thérapie focale : quelles indications ? Quelle énergie ? Dr M. Valerio

20h00 Focal One : premiers résultats oncologiques et fonctionnels

20h20 Thérapie focale en Suisse : registre et contrôle qualité - Dr S. Regusci

20h30 Table ronde

21h00 Diner

Orateurs :

  • Docteur Martina Martins Favre Radiologue FMH, Imagerive Rue de Rive 1, 1204 Genève
  • Docteur Stefano Regusci Urologue FMH, Chemin Beau Soleil 12, 1206 Genève
  • Professeur Philippe Puech PHD Chef de Service en image Néphro-urologique Hôpital Universitaire de Lille Rue Michel Polonovski, FR-59037 Lille
  • Docteur Massimo Valerio Urologue FMH, CHUV Rue du Bugnon 46, 1011 Lausanne
  • Docteur Pierre Charles Henry, Chirurgien Urologue, Clinique Saint Vincent, 33 Chemin des Tilleroyes, FR-25000 Besançon

Modérateurs :

  • Docteur Karim Kellou, Urologue FMH, Groupement Hospitalier de l’Ouest Lémanique SA (GHOL), 1260 Nyon
  • Docteur Alessandro Caviezel, Urologue FMH, Avenue de la Roseraie 76A, 1205 Genève

Points de formation continue accrédités par la SSU, la SSR et la SGAIM

Organisé par
Dr Martina MARTINS FAVRE
FMH Radiologist
Dr Stefano REGUSCI  FMH Urologist

Pour tout renseignement complémentaire: a.baud@imagerive.ch
+41 22 818 58 36

IIIème Symposium UroradiologieIIIème Symposium Uroradiologie

Le 15 juin nous avons participé à une réunion annuelle du club HIFU, comme toujours intéressante, pendant laquelle tous les utilisateurs Focal One HIFU se sont retrouvés pour partager leurs expériences.

La 1ère bonne nouvelle était l’acceptation de la part des autorités fédérales américaines du concept de traitement par Focal One, ce qui ouvre des possibilités de collaboration importantes Outre-Atlantique.

Différents thèmes ont été abordés parmi lesquels le suivi des traitements post-focal dont l’IRM est l’étape la plus importante. Notre centre est à la pointe dans ce domaine depuis des années, nous avons un suivi rigoureux de nos cas par dosages PSA et contrôles par IRM et un suivi de qualité par des biopsies guidées et de saturation ainsi que des colloques multidisciplinaires post thérapie focale.

Le thème du démarrage des centres de thérapie focale a été abordé et au vu de notre expérience nous sommes parmi les centres indépendants de référence dans le domaine. La rencontre a donc été riche en enseignements et une partie des différents thèmes, notamment le suivi après traitement focal, sera abordé lors de notre symposium au mois d’octobre.

Présence remarquée et débats nourris avec urologues de la Clinique Générale Beaulieu au Congrès EAU Robotic Urology Section (ERUS) 2015, Bilbao (Espagne), le 17 septembre dernier.

A cette occasion, les Drs Rochat et Regusci, ainsi que le radiologue Dr Martins ont réalisé une intervention, filmée et retransmise en direct, avec la technologie Focal One®. Suite à quoi ils ont participé à un débat nourri, mais néanmoins très positif entre professionnels, autour des concepts et approche qu’apporte cette technologie innovante dans le domaine de la chirurgie prostatique. Cet outil (instrument) de pointe permet, par la fusion d’images IRM et d’échographies, d’orienter et d’accompagner l’acte chirurgical par un contrôle ultra-précis des zones d’interventions, dans le but notamment de diminuer les effets secondaires fonctionnels de la chirurgie.

EDAP TMS ERUS 2015 NewsTéléchargez le pdf sur le Focal One Live Surgery

 

Le SIPC participera du 6 au 8 septembre au congrès annuel de la Société suisse d'Urologie (SWISS UROLOGY) avec cette présentation sur les biopsies transpérinéales

 

 

Risk of biochemical recurrenceRisk of biochemical recurrence

short term evaluationshort term evaluation

Transperineal fusion biopsiesTransperineal fusion biopsies

Collaboration Nord-Sud, l’exemple du programme 
fistules obstétricales de la GFMER. Success story ?

A l’occasion de la journée mondiale contre les mutilations génitales et du passage à Genève du Professeur Pierre-Marie Tebeu, la Fondation Genevoise pour la Formation et la Recherche Médicales (GFMER) organise une conférence-débat sur la collaboration Nord-Sud à la Clinique Générale-Beaulieu le

mardi 6 février 2018 à 19h00, salle Beaulieu.

Intervenants :

Dr. Charles-Henry Rochat

Dr. Pierre-Marie Tebeu

Dr. Aldo Campana

Vous trouverez les informations via le lien suivant :

Conférence débat Collaboration Nord-Sud

Inscription : fdimier@beaulieu.ch